Commentaire Cyrielle-et-Emeline

Bonjour,  Cyrielle (http://x-lii-lii-skaii-x.skyrock.com/article_1691603224.html)

Et bien je vois qu'il y a du mouvement chez toi. Les artcicles vont et viennent, Les ami(e)s arrivent, repartent et reviennent. Tes envies de voyages ne changent pas. Tu me manques toujours autant. J'ai l'impression que j'ai bien travaillé. Puisque tu t'envoles un peu plus chaque jour plus haut. J'ai rarement de tes nouvelles mais tout ce qui compte c'est que tu ailles bien. De temps en temps je viens comptempler ton évolution à travers tes BLOG (quand tu penses à m'envoyer un e-mail pour me donner la nouvelle adresse ;-)).
Bientôt il t'embrassera à Paris il te sortira à Rome et te fera danser à New-York City. À ce moment là je serais dans le meilleur des cas, allongé sur un lit d'hopital, lisant un livre que tu auras écrit. Racontant tes aventures à travers la planète. J'essuierai un larme en lisant le passage de ton dernier rendez vous romantique. Je jubilerai en parcourant tes aventures dans les plus grands endroits de la terre. Je rêverai à travers les émotions des lignes écrites à la va vite car tu feras milles et une choses à la fois.

Puis pour finir je m'endormirai de te savoir heureuse, d'avoir pu te connaitre et t'avoir vu grandir dans ce monde impitoyable mais paradoxalement beau.

Et comme je sais que ce commentaire et éphémère, car malheureusement tu supprimes tes articles aussi vite que tu les fais. Je vais le garder dans un coin de mon blog, et l'avenir nous diras si je ne m'étais pas trompé.

Je t'embrasse bien fort ma petite soeur.
Ton Grand Frère


****************************************************************************************************************************

Bonsoir, Emeline  (http://trash-teddy-bear.skyrock.com/article_1669495640.html)


Et oui c'est moi qui viens aux nouvelles, puisqu'on m'a rapporté que tu es étais puni de tout, sorti, ordi, porti.. non portable, je voulais faire rimer !
Et bien, et bien je vois que le moral n'est pas au beau fixe. Comment te dire, tu cherches quelqu'un qui ressent ce que tu ressens, cherche plus. Je suis celui-là. Un peu plu de 38 ans de souffrance et c'est pas fini. Ne regarde pas le négatif... Contemple le positif, tu as quelqu'un à côté de toi et d'après ce que je lis, te fais du bien.
Tu sais plu où tu en n'est ? Même chose, les jours se suivent et ne se ressemblent plu, car je l'ai décidé.
.
Je vis le jour comme si c'était le dernier.
.
Aujourd'hui j'évacue mon stress en dessinant. Je peux pas dire en jouant du violon, car mon prof m'a dit que j'étais encore trop crispé... Si il savait pourquoi tout serait limpide pour lui.
.
Ah ! Ce que tu me manques,
.
on devrait pouvoir se télétransporter (jumper) pour aller faire un gros calinou à l'être que l'on aime ou que tout simplement on apprécie. Pouvoir sécher ces larmes ou se mettre en travers de celles-ci afin qu'elles ne te transpercent pas ton petit coeur.
N'oublie pas qu'il est là, donc repose-toi sur lui, apparemment il ne te veut que du bien. Je sais ce que tu ressens, j'ai mal aussi.
Tu sais, j'ai voulu sans cesse chercher à comprendre telle ou telle chsose, telle ou telle phrase, tel ou tel acte. Comprendre toujours comprendre... Aujourd'hui je me suis résigner, on ne peut pas tout comprendre. On se fatigue plus à chercher à comprendre, qu'à vivre tout simplement. le présent.
Pour le moment je survi, j'attends, j'ai attendu de grandir, j'ai attendu mon permis, j'ai attednu mon premier salaire, j'ai attendu la princesse charmante, aujourd'jui j'attends un jugement et je m'apercois que j'ai oublier de vivre.
Vivre l'instant présent. Tu vois on attends toujours quelque chose. Crois-en mon expérience n'attends rien de la vie. Vis-là tout simplement, profite de chaque instant avec Virgil, et quand il n'est pas là,
vis autre chose ne reste pas coincée sur ce moment ou vous allez vous retrouver. Je ne te dis pas de l'oublier, il est là, de toute façon, dans tes pensées, alors vis avec ceux qui sont là en attendant de vous retrouver.
Je t'aime beaucoup aujourd'hui, plus qu'hier, et bien moins que demain.

Je t'embrasse bien fort
Ton ami.