Le Prophète (Khalil GIBRAN)

Publié le par Jean-Yves - Le Prophète (Gibran)

 

Le Prophète (Khalil GIBRAN)
Ecrivain, peintre et sculpteur libanais
 

 

En revenant de Paris Lundi soir j'ai eu le temps de lire Le Prophète. (Khalil GIBRAN)

 

 

Le-Prophete-Khalil-Gibran.jpg 

 

 

Extrait  Le Prophète Page 75

 

[...] Et un jeune dit, Parle-nous de l'Amitié.

Et il répondit, disant :

Votre ami est celui qui répond à vos besoins.

Il est le champ que vous ensemencez avec amour et moissonnez avec reconnaissance.

Et il est votre table et votre foyer.

Car vous venez à lui avec votre faim, et vous le recherchez pour obtenir la paix.

 

Quand votre ami parle avec franchise, vous ne craignez pas le "non" ni ne retenez le "oui" qui vous vient à l'esprit.

Et quand il garde le silence, votre coeur ne cesse pas d'écouter son coeur;

Car en amitié toute pensée, tout désir, toute attente naissent et se partagent sans un mot, avec une joie secrète.

Lorsque vous vous séparer de votre ami, vous ne souffrez pas ;

Car ce que vous aimez le plus en lui peut vous apparaître plus distinct en son absence, de même que pour le grimpeur, la montagne est plus distincte vue de la plaine.

Et en amitié, n'ayez d'autre but que l'appronfondissement de l'esprit.

Car l'amour qui cherche autre chose que la divulgation de son propre mystère n'est pas de l'amour mais un filet jeté à l'eau : et seul l'inutile est pris.

 

Et que le meilleur de vous-même soit pour votre ami.

S'il doit connaître le reflux de votre marée, qu'il en conaisse aussi le flux.

Car quel ami serait-ce si vous le recherchiez pour quleques heures à  tuer ?

Recherchez-le toujours pour quelques heures à vivre.

Car son rôle est de combler votre besoin, et non votre vide.

Et que dans la douceur de l'amitié, il y ait des rires et un partage des plaisirs.

Car c'est dans la rosée des petites choses que le coeur trouve son matin et se rafraîchit.[...]

 

Extrait  Le Prophète Page 81

 

 

[...]Vous êtes bons si vous ne faites qu'un avec vous-mêmes.

Cependant, si vous ne faites pas qu'un avec vous-mêmes, vous n'êtes pas mauvais.

Car une maison divisée n'est pas un antre de brigands ; ce n'est qu'une maison divisée

Et un bateau sans gouvernail peut errer sans but au milieu d'îles périlleuses et cependant ne pas sombrer par le fond.[...]

 

 


 

"Qu'est ce qui fait de nous des êtres humains ? Le fait de penser ? De pouvoir ressentir le chagrin et la douleur ? Peut être. Le fait de pouvoir rire ? Je l'espère.
On peut souffrir, on peut rire tout en connaissant le passé, le présent et dans une certaine mesure le futur. Peut être que ce qui fait de nous des êtres humains c'est d'en savoir assez pour imaginer qu'on sait où on va".

(voix-off de la mini-série deSteven Spielberg - "Taken" pour le titre version originale, Disparitions pour le titre Français.)

 


 

""les gens changent tout doucement, ils sont ce qu'ils sont, les années passent et ils deviennent quelqu'un d'autre. Mais ils y en a d'autres qui connaissent le moment exact où leur vie a changée, ils ont vu la personne qu'ils allaient épouser, une expression dans les yeux de leur bébé ou leur premier sourire. Pour quelques uns ce ne sont pas les plus belles périodes de la vie qui les font changer, ils ont vécu quelque chose qui fait que ce qu'ils voient depuis ce moment fatidique semble très différent de ce qui a toujours été.".

(voix-off de la mini-série deSteven Spielberg - "Taken" pour le titre version originale, Disparitions pour le titre Français.)

 

 


Les articles de la Communauté La Vitrine du Libraire

Publié dans LECTURE-POESIE-HAIKU

Commenter cet article

Mireille 07/01/2011 08:55


Moi non plus je connais pas cet écrivain. Passe une bonne journée.


Jean-Yves 10/01/2011 16:03



Le tempas d'un trajet en train Paris/Longwy et le livre était avalé... c'est rare que j'en finisse un le même jour. J'en ai été deux fois plus ravi.
Jean-Yves



litteratus 06/01/2011 19:23


cette oeuvre mérite en effet qu'on s'y intéresse !


Jean-Yves 10/01/2011 16:01



Qu'est-ce que j'aime tombé sur des livres, dont je ne sais rien du contenu et une fois fini je me dis que quelqu'un ou quelque chose m'a poussé à l'acheter et j'en suis
ravi...
Jean-Yves



lili 06/01/2011 09:10


Je suis une grande "fan" de Khalil Gibran, d'ailleurs j'ai mis plusieurs de ses citations sur mon blog, il y en a une en ce moment ! c'était un sage, les extraits que tu as choisi sont très beaux -
"C'est dans la rosée des petites choses que le coeur trouve son matin et se rafraîchit !" c'est ma présentation sur Skype !!! Une envolée de gros bisous - Lili


Jean-Yves 06/01/2011 13:03



Les grands esprits se rencontrent et finissent par lire les mêmes livres. :-)
C'est peut-être en les lisant alors que mon cerveau s'est souvenu que j'avais lu sonm quelque part, qui sait.
Quand on pense que ce livre a été écrit en 1923 presque un siècle.
Gros bisous
Jean-Yves



lizagrèce 06/01/2011 07:47


Je ne connais absolument pas cet auteur . Merci pour la découverte


Jean-Yves 06/01/2011 11:53



Je ne connaissais pas non plus. C'est en attendant le train à la gare de l'est à paris, que je suis tombé dessus à la librairie.
J'ai commencé à lire "Pourquoi lire ?" de Charles Dantzig.
Jean-Yves