Création - Affliction* - Pastel 400

Publié le par Jean-Yves - Création - Affliction - Pastel 400

400ème
(03/2010)

48cm X 36cm

Pastel sec

Création - Affliction*.




Pastel, Photo recadrée

400-Création-




 


 

* Affliction :

A. : Souvent au plur. Épreuve qui cause une profonde douleur :


"La liberté dont je suis privé a grandi dans mon imagination : elle me ressemble comme une sœur. Si le privilège d'être aimé m'a été retiré, c'est avec les couleurs d'un désir intact que ma pensée me représente la créature à qui tant d'infortune me reprend. Si une telle affliction ne m'a pas réduit au désespoir, c'est que ma voix m'est restée.
Joe BOUSQUET, Traduit du silence, 1935-1936, p. 80."


B. : Douleur profonde, généralement durable, accompagnée d'un abattement de l'esprit causé par un événement malheureux :


"Ici l'homme cache aux autres ses propres tumultes, dans le dessein de les apaiser. Il se renferme, non pour tromper, mais pour ne pas se tromper. La toge couvrait même le visage, dans les grandes afflictions. On cite le trait sublime de ce peintre ancien qui ne sut représenter la douleur d'un père que par une figure ainsi voilée.
ALAIN, Système des beaux-arts, 1920, pp. 227-228."

(source : http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv4/showps.exe?p=combi.htm;java=no;)

 

 



Les articles de la Communauté Dessin-peintures-autres

Publié dans ARTS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

Je me ballade au milieu de tes patels et c'est toujours aussi beau. Tu devrais t'inscrire sur des réseaux sociaux d'artiste comme Drawin, Saatchigallery, articite, my art et que sais-je encore!
Celà te permettrait de te faire connaître sur toute la planète. Je trouve que over-blog est trop étroit pour s'exposer. Il faut provoquer le destin...


Répondre
J


Merci C.
Je vais aller fouiller parmi tes liens !
Ton retrour m'a mis de bonne humeur !
Jean-Yves



M

Tu me fais penser à l'œil du cyclone. Ou une spirale infernale qui nous aspire  comme dans mes rêves l'ouverture du gouffre  qui n'aspire et je me réveille en nage et j'ai mal dans la
poitrine...C'est grave docteur..


Répondre
J


Oulala, je ne suis pas médecin !
Essaie de transformer cela en image positif. Tu es sur un manège de cheveaux de bois... et ça tourne et ça tourne ! Et tu n'es plus en nage, si tu es trempée, c'est parce qu'il pleut d'une
pluie fine un jour d'été...
Bisous
Jean-Yves



J

Coucou, bizzzzzzzzzzzzzzzzz.


Répondre
:

Dans cette sprirale superbement colorée je ne vois aucune affliction !
Tout est enchanteur !
Bisous Jean Yves
Trinity


Répondre
J


Merci Trinity
Comme je le disais, j'aime transformé le négatif en positif... donc c'est réussi !
Bisous Trinity
Jean-Yves



R

On dirait que ces cercles emprisonnent ta douleur, bien vive au centre il n'y a aucunne issu, aucune digue rompue dans la gémoètrie et pourtant il faut évacuer par quelque part, sinon la soupape ne
va pas tenir Bises


Répondre
J


Tu comprends vite,
J'aime ton interprétation. J'évacue en faisant des pastels... pour le moment, ça marche !
Je t'embrasse
Jean-Yves