Mise en scène - 323 - Et Haïku de Mireille

Publié le par Jean-Yves - Mise en scène


Pas vraiment une mise en scène habituelle, j'ai juste jouer avec les filtres

J'ai volontairement laissé l'image plus grande car j'aime beaucoup la partie gauche du tableau.






Cela dit je n'ai pas dit que je n'aimais pas la partie droite,
entier avec cadre.


 




Voici ce qu'à inspiré ce pastel à Mireille,


Arbre en feu
Tête de dragon jaillie
 L'oiseau vert se meure.

Tête de dragon
L'oiseau vert se meure
Forêt en feu.

Forêt en feu
L'oiseau vert se meure
Dragon apparait..

Texte Mireille

Publié dans MISE EN SCÈNE

Commenter cet article

Nicole 11/08/2009 16:25

bien cette expression , je vois la faune se montrant avec peut être de la colère si tu vas sur mon site tu verra une toile qui ressemble à cette expression de révolte

Jean-Yves 12/08/2009 06:52



Merci Nicole,
Est-ce que tu parle de ta toile intitulé "la fuite" ?
Bisous
Jean-Yves



JOe 30/07/2009 19:38

Ben tu sais quoi, j'adooooore. Comme les autres, j'ai vu un dragon et ça me plait beaucoup. Bizzzzzzzzzzzzzzzzz

Jean-Yves 03/08/2009 07:41



Merci Joe,
Je suppose que là tu es rentré de ton escape en moto ?! alors je te souhaite un bon retour.
Bises
Jean-Yves



TRINITY:0023: 29/07/2009 10:44

moi je le préfère sans filtre ce tableau !!!Ne sois pas fâché hein!!!!!!!!!! c'est juste mon avis !bisous et bonne journéeTrinity

Jean-Yves 03/08/2009 07:24



Tu as le droit d'avoir ton avis... au contraire je cultive la différence et rassure toi je n'ai jamais été faché contre personne... hi hi hi :-)
Bisous
Jean-Yves



Mireille 29/07/2009 09:58

 c'est un honneur que tu me fais.Prend celui que tu veux. Excellente journée.Kenavo.

Jean-Yves 03/08/2009 07:17



Merci Je cours faire la modif.
Bises
Jean-Yves



Rem 29/07/2009 09:25

J'ai oublié de rajouter que l'on voit sa dentition, c'est le dragon et derrière lui le jaillessement de flammes. KENAVO

Jean-Yves 29/07/2009 09:43



En effet, maintenant que tu le dis... incroyable non je ne l'avais pas vu tout de suite.
Bisous
Jean-Yves