Un commentaire de Julien (http://abm1946.kazeo.com/)

Publié le par Jean-Yves - De Julien



Un commentaire de Julien sur un de mes articles, je vous le livre tel quel,

de Julien
 (http://abm1946.kazeo.com/)


Bonjour, si je peux me permettre un commentaire à propos des trois métamorphoses (extrait  de mon blog)

Comment l'esprit devient...Chameau.

Le chameau, c'est l'animal qui porte les charges les plus lourdes et qui représente l’apprentissage, le long travail sur soi.

Nous sommes longtemps chameau, nous le restons en fait toute notre vie ou presque, pour les plus méritants.

Il s'agit, pendant cette période difficile d'accumuler les experiences, de les triturer, de remettre sans cesse en question ses certitudes, et les fruits de son travail.

Faire, défaire, édifier quelques fondations, démolir à nouveau, reconstruire, tomber, se relever, avec, toujours présent à son esprit, cet aphorisme du maître:

"Ce qui ne me tue pas, me rend plus fort."

Comment l'esprit devient...Lion.

Le Lion, c’est la force tranquille de celui qui aprés avoir mené de multiples combats, s'arrete un moment et attend.

Il demeure à état de veille.

Le chameau a laissé tomber une grande partie de sa charge qu'il a digérée et, plus lèger, il est devenu lion. Le chameau résidait dans la cité du "Non" le Lion parcourt les chemins de la cité du "Oui".

Il commence à aimer et a respecter ce qu'il fait, ce qu'il est. Jaloux de ses connaissances, il consent cependant à les faire partager à ses amis.

Comment l'esprit devient...Enfant...

L’enfant c’est - je ne peux que le supposer - non pas le retour à l'enfance mais l'enfant retrouvé. C'est l'avènement de ce moment que le lion, dans sa veille, a toujours attendu.

Nietzsche, on le sait,  est mort fou, pleurant, paraît il, accroché au cou d’un cheval…et ce qu'il laisse pressentir de la 3éme métamorphose de l'esprit, "l'enfant", n'a pas eu le temps de naître. Il s'agissait d'un rêve, d'un espoir, d'un appel, d'un refus d'impuissance aprés le dur travail sur soi accompli....


L’enfant, ce rêve, “ Le Surhomme! ”

---@---


Queques aphorismes de ce grand philosophe des gouffres et des profondeurs...

Mon préféré d'abord:

"Celui qui rarement se lève, qui rarement admire, qui aime rarement..."

Et puis...

“ La familiarité nous aigrit chez un supérieur car nous ne pouvons pas la lui rendre. ”

“ Dans la louange, il entre plus d’indiscrétion que dans le blâme ”

“ On refuse de croire aux bêtises des sages... Quelle atteinte aux droits de l’homme! ”

“ Le sens du tragique croit et décroît avec la sensualité ”

“ On n’aime pas assez sa connaissance dés l’instant qu’on la communique ”

“ Il y a une exubérance de bonté qui ressemble à de la méchanceté. ”

 


http://abm1946.kazeo.com/

Merci pour ce commentaire, àlire et à relire, qui m'en a encore appris, j'ai adoré.
Jean-Yves

Publié dans PHILOSOPHIE-HERODOTE

Commenter cet article

Rem 21/01/2009 15:32

Effectivement le Julien, il a su les aligner, de quoi avoir à réfléchir toute l'après midi.Bises, portes toit au mieux

Jean-Yves 22/01/2009 09:43



J'aime ce genre de reflexion.
Merci Toi aussi.
Bises
Jean-Yves



Eduardo Miguel 21/01/2009 06:27

 Olá j'ai passé par sien blog et suis enchanté avec leurs tons, compositions, couleurs et formes son art exprès toute une passion que perec une grande fête pour les sens, est sans aucun doute un grand artiste donc félicitations et succès avec son art…- Je laisse mon admiration par son travail, son art et une grande accolade du Brésil !

Jean-Yves 21/01/2009 06:41



Bonjour,
Merci de votre visite.
Je crois que vous êtes le premier étranger (d'aussi loin) à me laisser un commenataire.
Je suis content, je suis curieux de savoir comment êtes vous arriver sur mon blog.
Bonne journée
Jean-Yves



revelise 20/01/2009 22:36

Un magnifique texte qui tu as bien fait de nous faire partager, bonne soirée bisous

Jean-Yves 21/01/2009 06:37



Merci Revelise,
Le partage del'information, c'est une de mes qualités.
Bises
Jean-Yves



Liza 20/01/2009 16:03

Sympa zt pas "chameau" du tout ce commentaireLIZAGRECE

Jean-Yves 20/01/2009 16:19



Tout à fait d'acord avec toi !

Jean-Yves



mylraid irene chat tout gris 20/01/2009 13:04

eh eh !!!mon prof est là sur ma route rires...je ne l'ai point vuil sera "furax" de ne pas avoir été par le cancre de la dernière travée, reconnu à la beauté de ses mots et analyses^!! oh ma têteoh ! mon pensum !je vais y songer.en attendant la rosesur mon bloga brillé de l'éclat de cette chansonercide ton étoile filante....

Jean-Yves 20/01/2009 13:08



Je vois que tu as su cerner mon état d'âmes du jour... l'étoile fillante c'est moi ! Je suis débordé... ca va pas ça ! il faut que je me ressaisisse !
Bisous ma belle Irène !
Jean-Yves